mercredi 13 octobre 2010

Géo 3e Géopolitique du monde actuel

Seules quelques grandes puissances ont un rôle mondial

Vocabulaire à connaître : G8, ONU, Conseil de sécurité


• Qu'est-ce qu'une puissance aujourd'hui ?

Les facteurs qui construisent la puissance
- la puissance économique (appartenance au G8, P.I.B. et P.I.B./habitant, maîtrise technologique, commerce extérieur, investissements à l'étranger, monnaie d'échanges internationaux ($, €, ¥).
- la puissance militaire : membre du Conseil de Sécurité de l'O.N.U., maîtrise technologique, présence dans le monde, arme nucléaire, puissance spatiale.
- la diffusion culturelle (langue internationale, accueil d'étudiants étrangers, agences de presse)
- le poids démographique et la superficie du territoire.

Les manifestations de la puissance
- la capacité à intervenir dans des conflits étrangers (France en Côte d'Ivoire) et à faire la guerre (Etats-Unis en Irak)
- la capacité à imposer des sanctions économiques aux autres pays (levée récente de la sur-taxation de l'acier européen importé par les Etats-Unis)
- la capacité à intervenir par la diplomatie
- la capacité à mettre en place une organisation régionale de libre-échange (ex. de l'Alena associant Etats-Unis, Canada, Mexique) 

• Les Etats-Unis, superpuissance ou gendarmes du monde ?


Les facteurs qui construisent la puissance américaine
- une capacité d'intervention militaire certaine, partout dans le monde (guerre en IraK ou en Afghanistan)
- la seule puissance capable d'imposer de manière unilatérale des sanctions économiques contre un autre Etat
- une diplomatie reconnue dans le monde et influente au sein de l'Organisation des Nations Unies (O.N.U.)

 Les limites à la puissance américaine
- la peur de l'engagement militaire et le recours nécessaire aux alliés militaires(Royaume-Uni dans les guerre en IraK ou en Afghanistan)
- une efficacité diplomatique relative (conflit israélo-palestinien), qui refuse souvent de travailler au sein de l'O.N.U. (guerre en Irak)
- une opinion publique américaine peu soucieuse des évènements extérieurs si les intérêts américains ne sont pas en jeu et opinion internationale qui soupçonne les Etats-Unis d'impérialisme

Soldats américains assis sur des cannettes de Coca Cola au cours de la première guerre du Golfe en 1991 : la puissance des Etats-Unis repose, entre-autres, sur ses forces armées, la puissance commerciale de ses entreprises, et leur capacité à exporter leurs produits et leur mode de vie (la marque Coca Cola est ici traduite en arabe)

• Depuis 60 ans, toujours plus d'Etats, plus de frontières, plus de guerres

Planisphère des conflits dans le monde en 2002
Carte des conflits en Afrique

(en raison de travaux sur le site de sciences-po, ces liens sont actuellement désactivés)
Les raisons
- des guerres d'indépendance (la décolonisation a donné naissance à plus de 50 Etats indépendants depuis 1945)
- des guerres ethniques ou religieuses (guerre civile en Côte-d'Ivoire); même si les religions sont souvent un simple prétexte pour justifier les guerres.
- des problèmes de frontières (entre l'Inde et le Pakistan, tensions pour le contrôle de l'eau au Proche-Orient)
Des formes de guerre variées
- des guerres inter-étatiques (intervention américaine en Irak ou le conflit entre l'Inde et le Pakistan)
- des guerres civiles (Côte d'Ivoire)
- le terrorisme international (Al Qaïda)
- une forme de guerre "légitime" lorsqu'une intervention militaire est décidée par l'O.N.U., ce qui lui donne une légitimité morale (Guerre du Golfe contre l'Irak en 1991)

Des conséquences nombreuses
- massacres de civils, génocides (Rwanda et Burundi en 1994), famines organisées
- déplacements de populations, réfugiés
- internationalisation de certains conflits par le terrorisme (attentats islamistes algériens en France dans les années 1990)
- multiplication des frontières et des Etats (56 Etats en 1914, 193 en 2001)
L'O.N.U. tente de limiter ces guerres et leurs effets
- son rôle est de maintenir la paix et de faire respecter le droit international
- elle peut décider de sanctions économiques, d'envoi de Casques Bleus chargés du maintien de la paix, d'une intervention militaire
- elle gère le problème des réfugiés (Haut Commissariat aux Réfugiés, H.C.R.)
mais le rôle de l'O.N.U. reste limité
- elle est soumise aux intérêts particuliers des 5 grands qui disposent du droit de veto au Conseil de Sécurité
- les Etats-Unis interviennent parfois malgré elle (Irak)
- l'intervention des Casques Bleus peut parfois "fossiliser" certains conflits, comme à Chypre en Méditerranée


Kaboul, capitale de l'Afghanistan, pays d'Asie centrale, en 1996.
L'Afghanistan est en guerre depuis 1981. D'abord envahi par l'ex-URSS (aujourd'hui Russie), il sombre dans la guerre civile à la fin des années 1980; puis est gouverné par les Taliban, islamistes fondamentalistes, jusqu'en 2001 où ils sont chassés du pouvoir par les Etats-Unis et leurs alliés (Royaume-Uni, France), après les attentats du 11 septembre 2001.
 
 


 
Vocabulaire à connaître : Etat multi-ethnique, Etat-nation, ethnie, génocide, terrorisme, réfugié, Casques Bleus, frontière, organisation régionale